Il y a déjà deux ans, nous vous racontions comment nous avions conçu le premier colis Hipli.

Depuis, 350 marques les ont adoptés et vous êtes des centaines de milliers à les avoir testés. On a entendu ce que vous avez aimé : l’expérience à la réception, le pliage, le timbre imprimé dans la matière, nos marques partenaires. Le fait de découvrir un nouveau geste pour notre planète, aussi.

Et puis il y a quelque chose que vous nous avez demandé depuis le premier jour : pouvoir les utiliser entre particuliers.

Ne pas jeter nos valeurs à la poubelle

Parce que, pour pouvoir les utiliser 100 fois, nous vous demandons de nous les renvoyer.

Vous commandez en ligne, vous choisissez d’être livré en colis Hipli, vous le pliez et vous le glissez dans une boîte aux lettres jaune pour qu’il rentre dans nos ateliers. On s’occupe alors de le reconditionner et de l’envoyer à une nouvelle marque.

Pour que plus aucun colis ne finisse à la poubelle (même si elle est jaune).

Un colis réutilisable, qu’on peut réutiliser

Oui, mais voilà : tous les colis ne finissent pas à la poubelle. Un tiers des acheteurs en ligne réutilisent leurs emballage d’après une étude de Citeo.

Une personne sur trois : c’est une super bonne nouvelle !

Pour valider, on a mené une enquête sur l’échantillon à notre disposition : nous avons observé de près et compté les colis qui passaient dans nos ateliers. Verdict : 10% des colis Hipli qui nous sont renvoyés comportent plusieurs étiquettes, collées les unes sur les autres. Et ça, sans compter les colis dont les précédentes étiquettes arrachées (ce qui arrive dans 15% des cas). Source : à force de reconditionner des colis, on fait des stats de tout.

Et puis, au-delà des statistiques et de nos comptes d’apothicaires, il n’y a un truc qui ne trompe pas : vous nous avez innondé de messages pour nous demander si vous pouviez utiliser votre Hipli pour envoyer le cadeau de naissance de votre neveu ou votre dernier envoi Vinted.

Bref, vous aimeriez bien pouvoir les réutiliser, nos colis réutilisables.

Pirates !

Et il fallait bien se rendre à l’évidence : vous ne nous aviez pas attendu pour les réutiliser (cf les 10% de colis multi-étiquetés). Ces réutilisations “pirates”, elles étaient là, qu’on le veuille ou non.

pirate hipli

Elles nous ont un peu embêtés au début : les colis étaient plus longs à revenir et nous avions du mal à mesurer le nombre exact de réutilisations.

On aurait pu ajouter une consigne sur nos colis, vous harceler de mails, ou payer des rançons.

On a préféré se dire que ces usages détournés, c’était le signe d’un vrai besoin. Les envois entre particuliers existent, nos colis sont adaptés à cet usage : pourquoi vouloir à tout prix empêcher ça ?

Les bonnes et les mauvaises réutilisations

Car un colis Hipli a moins d’impact qu’un carton dès la deuxième utilisation. Pas dès le deuxième retour. Il n’y a pas de hiérarchie de la réutilisation : un colis réutilisé directement par un particulier n’a pas plus d’impact qu’un colis retourné chez Hipli. Moins, même, puisqu’il évite un trajet.

Les deux vont dans le bon sens et l’important est que le colis soit réutilisé.

Une application pour suivre et faciliter les réutilisations

On a donc décidé d’ouvrir “officiellement” la réutilisation aux particuliers, mais on a voulu le faire bien. On a identifié deux conditions : pouvoir mesurer chaque réutilisation et faciliter la réutilisation.

Faciliter la réutilisation :

Pour être certains que chaque colis soit réutilisé rapidement, nous avons voulu qu’envoyer un colis Hipli soit vraiment simple. Nous avons interviewé des centaines de personnes pour comprendre quels étaient les freins à l’expédition.

Trois points revenaient systématiquement : “je n’ai pas de colis”, “je n’ai pas le temps d’aller à La Poste”, “je n’ai pas d’imprimante”.

Côté colis, facile, si vous le scannez c’est qu’il est entre vos mains. Pour l’absence d’imprimante, nous proposons une étiquette d’envoi dématérialisée : montrez votre application Hipli à votre point relais Mondial Relay ou Relais Colis, il l’imprimera pour vous. Et pour le dernier problème, vous pouvez créer votre étiquette sur l’application Hipli depuis chez vous et, si vous choisissez Colissimo, votre facteur vient chercher votre colis Hipli directement chez vous.

Mesurer chaque réutilisation :

Nous avons équipé chaque colis d’un QR Code unique. Il contient un numéro d’identification unitaire et nous permet de suivre et consigner l’ensemble de ses utilisations. Quand un utilisateur scanne le gros QR Code présent sur le colis, il arrive sur l’application et son numéro de colis Hipli est déjà reconnu. Nous suivons chaque scan dans un tableau de bord interne et partageons son historique avec les utilisateurs.

Un nouveau look pour 100 nouvelles vies

Pour que le colis puisse être ouvert et fermé à de nombreuses reprises par des particuliers, nous avons fait le choix de retirer le zip et les colliers de serrage. Ils ont été remplacés par des rabats qui se referment comme une lettre postale et se scellent avec une bande adhésive.

Vous avez aussi été nombreux à nous partager que vous aviez le sentiment que la fermeture était moins sécurisée, que le zip attirait les voleurs. Cela ne s’est pas confirmé à l’usage mais nous entendons cette perception qui conforte notre choix de l’enlever.

Pour les e-commerçants, le zip s’était révélé plus long à fermé et pouvait, à la longue, causer des troubles musculo-squelettiques. Nous voulions à tout prix éviter ça ! Et rendre nos colis encore plus pratiques qu’un sachet plastique à usage unique. L’adoption d’une innovation à impact, ça passe aussi par là.

Hiplicolis

On a fait des tests utilisateurs avant de décider définitivement de l’enlever, voici les protypes

Nos nouveaux colis allaient vivre une vie toute aussi mouvementée que nos aînés. Nous avons réalisé de nouveaux tests dans d’autres matières pour vérifier que le choix que nous avions fait sur nos premières versions était toujours le bon. Nous avons par exemple testé des colis tissés à côté de Lyon à partir d’invendus textile.

Hiplicolis
Hiplicolis

La matière s’est révélée trop fragile et trop peu imperméable malgré le traitement qui lui avait été appliqué. Côté perception, vous n’étiez pas encore prêts à confier vos commandes à ces colis textiles. Nous avons fait le choix de conserver note matière, qui a fait ses peuves, et de continuer de creuser d’autres pistes.

Nous avons revu le graphisme de nos colis avec l’aide des copains de 15.100.17, l’agence de design locale avec qui on travaille depuis le début. On a gardé l’essentiel : les instructions et le concept pour être guidé pas à pas. On a par contre voulu un colis plus épuré, sur lequel les messages clés seraient inratables. On a par exemple insisté -lourdement- sur l’essentiel : “Je suis un colis réutilisable” et “Ne me jette pas”. 

Autre nouveauté, notre colis est devenu bilingue pour pouvoir passer les frontières. L’application, elle aussi, se déploie en plusieurs langues.

Hipliscolis design
Hipliscolis design
Hipliscolis design

L’impact en ligne de mire

Nous choisissons d’ouvrir les possibilités de réutilisation des colis Hipli car nous avons la conviction que nous devons accompagner tous les usages pour démocratiser le colis réutilisable. Demain, certains choisiront de recevoir leurs commandes en colis Hipli et le renverront par conviction environnementale. D’autres le choisiront parce que c’est pratique. Nous toucherons tout le monde, des plus engagés à ceux qui le sont moins. Tous agiront, car ils réutiliseront.

Et pour réduire l’impact de nos colis, nous faisons aussi un pas de plus à chaque évolution de conception.

Ils sont désormais recyclables à 100% grâce à l’absence de fermeture éclair et de collier de serage. La pochette retour, quant à elle, est issue à 80% de matière recyclée.

Hiplicolis
Hiplicolis

Vous avez conçu un colis

On partage aujourd’hui les coulisses de la conception de nos nouveaux produits et services mais certains les connaissent déjà.

Certains parmi vous ont donné leur avis spontanément, d’autres ont répondu à des questionnaires à la volée dans la rue. Certains parmi vous ont posé des questions, d’autres y ont répondu. Certains ont su se projeter sur des prototypes et d’autres ont tenté de calmer nos ardeurs.

Ce colis, c’est aussi vous qui l’avez conçu, au fond. Alors, merci, vraiment, de croire en ce projet et de vivre cette aventure à nos côtés.

Hiplicolis
Hiplicolis
Hiplicolis